Vladimir KOZLOV - Soirée hommage - Le 22/04/09 à 20h15.


Originaire de Minsk, capitale de Biélorussie, le cinéaste Vladimir Kozlov vit désormais à Montauban. C'est donc presque en voisin qu'il viendra présenter à Brive, le 22 avril, au cinéma Rex, quatre de ses films, trois documentaires et une fiction.

Organisée avec l'association France CEI "États Baltes" Corrèze, cette soirée permettra de faire plus ample connaissance avec le travail de ce réalisateur passionné d'art, de spiritualité et de musique, dont les films ont été primés un peu partout dans le monde et qui reste méconnu dans sa nouvelle patrie.

La petite sœur russe de Sylvanès (2004, 26 mn) raconte l'histoire d'une église à bulbes, construite en pin des sévères forêts russes, qui se retrouve un beau jour transplantée dans les garrigues de l'Aveyron. Une histoire folle et pourtant vraie qui commence comme une légende à l'abbaye de Sylvanès où un moine, le père André Gouze, maître de ce haut lieu de la musique et de la spiritualité latine et orthodoxe, rêve de bâtir une église de la vieille Russie. Mais pour cela, il faut de l'argent, des partenaires, autant dire un miracle. C'est ce projet et son aboutissement que filme Vladimir Kozlov qui a suivi cette aventure de bout en bout, depuis l'abattage des arbres en Russie jusqu'à l'élévation du dernier clocher-bulbe de cette « petite sœur de Russie » sur un flanc de colline en Aveyron.

Tugan Sokhiev: crescendo subito (2006, 26 mn) , co-réalisé avec Sonia Paramo, est un autre documentaire, consacré cette fois à un musicien, Tugan Sokhiev, venu du conservatoire de Saint-Petersbourg pour prendre la tête de l'orchestre du Capitole de Toulouse où il a succédé à Michel Plasson. Ce prodige de 28 ans a aussi une carrière internationale et un parcours captivant auquel s'attache le film qui montre sa conception de la vie tout autant que de la direction d'orchestre.

Avec The rock monologue (2006, 69 mn), prix du meilleur documentaire 2008 dans divers festivals (Kiev, Eger, etc), c'est une autre vision de la musique que nous livre Vladimir Kozlov qui retrace la difficile aventure du rock en Russie. A travers des archives et le témoignage de Youri Morozov, auteur de quelques soixante albums qui circulaient sous le manteau en URSS, c'est une page méconnue de l'histoire de la pop que raconte ce film. C'est aussi le portrait d'une époque où les groupes de rock, pourchassés par le KGB, « se rassemblaient secrètement, tels les premiers chrétiens, pour jouer dans les catacombes ».

La Tendresse (9 mn) enfin, prix de la meilleure fiction au Festival de Montauban en 2008, clôturera cette soirée.

Contact :

Cinéma REX – 3. boulevard Koenig 19100 Brive - Tél : 05 55 22 41 69 - Email : lerex@brive.fr